webleads-tracker

Trame verte & bleue
La Trame verte et bleue de l’Office de Génie Écologique ( O.G.E )

La Trame verte et bleue a été mise en œuvre suite aux réflexions du Grenelle de l’environnement

Trame verte et bleue

Deux lois en ont émergé, dite « Grenelle I » et « Grenelle II » évoquant toutes deux cette Trame. Elle a été créée pour compléter la politique de protection de la nature initialement fondée sur la préservation de sites.

Mais le patrimoine naturel de tout espace ne survit pas en vase clos. Les experts savent depuis longtemps que les habitats naturels ou les populations d’espèces animales et végétales vivent en tissant des liens entre tous ces éléments à toutes les échelles d’espace et de temps.

Avec la Trame verte et bleue, ce sont les continuités écologiques qui sont remises au devant de l’actualité scientifique et politique soulignant la nécessité de préserver la nature, toute la nature, jusqu’au cœur des villes.

Le pôle Trame verte et bleue d’O.G.E. a accumulé une solide expérience, notamment sur les études réalisées depuis 20 ans en France et en Europe sur la grande faune (ongulés et grands carnivores) et les infrastructures linéaires de transport.

Depuis plus de 15 ans, nous travaillons sur les continuités écologiques pour les petits vertébrés et les invertébrés, notamment les orthoptères ou encore les coléoptères associés aux vieux arbres.

Pour ce faire, l’équipe Trame verte et bleue d’O.G.E est composée d’un chef de projet Vincent Vignon, expert en analyse spatiale écologique depuis 20 ans. Il est assisté de 3 chargées d’études et des géomaticiens d’O.G.E..

Un exemple d’application : ECOLINE

ECOLINE, est un projet réalisé en 2009-2011 par l’Institut d’aménagement et d’urbanisme de la région Ile-de-France (IAU) et Natureparif. Il s’agit d’un inventaire cartographique des éléments fixes (haies, ripisylve, chemins en herbes…) des paysages ruraux de la région Île-de-France.

L’équipe d’O.G.E. dont deux géomaticiennes/photo-interprètes ont réalisé les ajustements de méthode et la photo-interprétation durant un peu plus de deux ans. Nous avons ainsi renseigné la base de données environnementale qui contient environ 188 000 éléments dont 26000 km de haies.

L’information recueillie peut être utilisée pour des études sur l’agriculture, les continuités écologiques, l’aménagement rural, le paysage… Des cartes interactives sont disponibles sur le site de l’IAU. 

Liens externes :

> IAU Ile-de-France

> Cartes interactives (Environnement < La biodiversité et les milieux naturels)

> Natureparif